Auteur :
Publié le :
09 août 2021
Catégories :
J’ai adoré la rencontre posthume avec ce personnage passionnant du « Naïf », Paul Fauroux, paysan, maçon, artiste du bois durant ses années de retraite.
De l’art singulier, marqué par l’amour de son pays couserannais et par les choses simples de la vie : l’école, l’amour, la terre, le recul sur le monde et les gens. Tout cela retranscrit sur des tableaux monumentaux en bois massifs incrustés, avec une grande variété d’essences utilisées.
Anne-Marie, sa fille, m’a guidé et transmis la curiosité à traverser l’univers de ce père atypique, et universel en même temps.
Le musée est ouvert cet été tous les samedis après-midis.
A découvrir à Montjoie en Couserans.
Anthony 09/08/2021