Inventorier, étudier et surtout faire connaître notre patrimoine local, voici la mission de l’association Patrimoine Seixois qui invite les visiteurs à la découverte de ce trésor, resté souvent caché et qui pourtant fonde notre patrimoine local.


Le jardin de curé a, dès l’origine, quatre spécificités :
– Il permet la méditation : la création d’un chemin circulaire, comme dans les cloîtres pour la prière, assimile le jardin de curé à un lieu de recueillement et de méditation.
– Il permet de prodiguer des soins : à partir d’un savoir appris au séminaire, les curés pouvaient autrefois fabriquer pommades, tisanes et onguents.
– Il permet de se nourrir : on y cultive haricots secs, pommes-de-terre, navets, oignons, poireaux ou choux qui entreront dans l’élaboration d’une bonne soupe ou d’un savoureux pot-au-feu. Les fruits cultivés sont des fruits locaux, que l’on prépare en confiture (framboises, groseilles.) ou encore des pommes et des poires dont certaines variétés se conservent jusqu’à cinq mois.
– Il permet aussi de fleurir l’église: le jardin de curé fournit des fleurs à la floraison abondante, pendant tout l’été (lys, dahlias, hortensias, roses variées…).

Classement & labels

  • Ecocert

Tarifs

Jardin de Curé : 0 € Espaces Muséaux : 0 €
Tarif Min. Max.
Jardin de Curé 0€
Espaces Muséaux 0€