Auteur :
Publié le :
15 octobre 2021
Catégories :

Quel bonheur de sentir le soleil sur son visage en Octobre! Il fait beau… Les vallées Couseranaises des Pyrénées m’appellent!

J’enfile mes chaussures de randonnée, je prépare un petit sac et me voilà prête pour découvrir… la promenade du Ker, entre Massat et Biert ! J’embarque pour 2h de promenade et un petit 200m de dénivelé.

Après seulement quelques minutes de marche, je tombe sur une grotte. Un panneau d’affichage y explique que c’est un site protégé pour les chauves-souris. L’aventurière en moi me supplie de m’engager dans cette petite grotte intrigante… C’était une drôle de découverte ! L’intérieur est biscornu, la roche y est froide et humide et quelques araignées y ont fait leur maison pour l’hiver, de quoi se mettre dans l’ambiance pour halloween ! Je continue mon chemin, bien décidée à arriver au sommet du Ker.

Qu’est-ce que j’aime sentir l’automne qui arrive… La mélodie apaisante de la rivière m’accompagne pour ensuite laisser place au bruit des feuilles mortes qui crépitent sous mes pieds. Je croise les dernières mures, et une dizaine de champignons différents, que je suis incapable d’identifier… La prochaine fois, je prendrai un livret sur les champignons ! Les paysages sont variés, entre forêts et points de vue sur la vallée. Il y a quelques passages boueux, mais ça ne me dérange pas. Marcher dans la boue et s’aventurer dans des chemins qui demandent un peu d’équilibre : mon âme d’enfant se régale.

Le sommet du Ker est magique !

Et j’ai bien apprécié la balade pour y arriver : après la découverte de l’oratoire de Saint-Branda et une montée un peu plus raide, j’aperçois la croix du Ker. Arrivée au point culminant, je prends quelques instants pour retrouver mon souffle, puis je me rends compte de la beauté du point de vue qui s’offre à moi.

Je ne sais pas par où commencer. D’un côté, au loin, le village de Massat et son clocher semblent si paisibles au cœur de la vallée, de l’autre le village de Biert joue à cache-cache derrière quelques branches. La vue sur les montagnes Couseranaises qui se couvrent doucement de leurs couleurs automnales est toute aussi grandiose. C’est le spot idéal pour s’arrêter, contempler, et grignoter un bout. Mais pas avant de m’être emmitouflée dans ma veste et mon bonnet. Une fois arrêtée, le froid tombe vite !

Avant de repartir, je capture un dernier instant de bonheur, je ferme les yeux et j’écoute. J’écoute le bruit des oiseaux, le bruit du vent faisant danser les feuilles, le bruit apaisant de la nature ; simple, mais tellement ressourçant. Je suis prête à rentrer. La descente se fait tranquillement, dans les sous-bois, avant de rejoindre le parking au centre équestre de l’Arac.  

Les balades d’automne en pratique :
1, 2, 3… soleil !

En automne, la météo est traître : alors qu’il fait beau, il peut vite faire très froid à l’ombre, ou tout simplement quand on s’arrête de bouger ! On vous conseille donc de choisir des randonnées qui sont sur des versants suds de nos vallées. Vous y trouverez les rayons de soleil réconfortants et chaleureux, et la magnificence des couleurs d’automne n’en sera que plus éclatante ! Voici quelques suggestions (la liste est loin d’être exhaustive!):
Les passeurs à Sentenac D’oust,
La Balade des mures à Cominac,
La vallée de Laspieng à Soueix,
Le plateau de Guirel à Massat,
La carrière de Marbre au départ D’Uchentein, (1h)
Le pic de Cornudère, (3h30)
Le col de Blazy, près de Sentein (2h)
– Le sentier de Peyre à Sainte Croix Volvestre (3h)
N’oubliez pas de bien vous chausser, de prendre de l’eau, un petit snack, et un topo guide ou une carte… Retrouvez tous nos conseils rando ici.