Le Marché fait recette dans le Couserans. « Faire son marché » c’est d’abord aller à la rencontre des artisans, des fermiers, maraîchers, éleveurs, fromagers, paysans boulangers…

Mais c’est aussi se prendre un bon bol d’air pur et gourmand au gré des allées, 
Goûter avant d’acheter et bénéficier de conseils, soigner son porte-monnaie,  
Consommer au rythme des saisons, surprendre ses papilles, faire des rencontres,  
Contribuer à l’économie locale, découvrir une région, une ville, un village… 

Le marché de Saint-Girons

“Un Samedi matin sur la Terre” ! C’est un défi parfois difficile, dans nos montagnes comme ailleurs, d’accepter nos différences, de communiquer, d’échanger, de partager.

Pourtant, le lieu et le moment qui cristallise tous « les Couserans », c’est le marché de Saint-Girons. On y observe tous les bienfaits du brassage culturel qui s’opère en Ariège depuis des décennies.

Les traditions locales sont bien vivantes et, n’en déplaise à certains esprits obtus, elles sont aussi nourries par les arrivées successives de nouveaux habitants. Parmi ceux-là, beaucoup ont un attachement à la terre au sens premier, qui leur rend bien !

Alors venez flâner dans les allées colorées, sentir les odeurs d’épices ou de grillades, goûter un fromage, une viande, une charcuterie ou un miel de montagne – et juste après manger un nem vietnamien ou un sandwich libanais – acheter vos légumes ou vos petits fruits bio mais surtout locaux, vous faire plaisir avec un bijou ou un savon fait-main, ramener une aloe-vera pour votre intérieur et tellement d’autres achats pour soutenir une éco-nomie bien réelle. 

Les marchés de villages

A Sainte-Croix, le mercredi matin en été, on retrouve avec plaisir une quinzaine de producteurs et artisans locaux. Une fois par mois un « croc-livre » suivie d’une séance dédicaces est organisé. Il y a aussi un camion de crêpes avec des petites tables en terrasse et quelques animations par-ci par-là. A deux pas, les abords du lac accueillent ceux qui veulent profiter du beau temps pour pique-niquer avec les produits achetés au marché, se baigner, et observer les joueurs de quilles.  

Marché de Soueix – © Loïc Bel

Sur le petit marché local de Soueix le mercredi après-midi, il y a toujours un brin de bonne humeur:  la Bicycle-Rit permet de venir apprendre à réparer son vélo, une coiffeuse de plein vent sans RDV vous fait tête neuve, une pause boissons et en-cas de cuisine bio vous attend au Lieu Commun, maraîcher, boulanger paysan et producteur de viande (notamment) y ont leur stand à l’année.   

A Engomer c’est le dimanche matin avec ponctuellement des animations de danses et musiques folkloriques, il est même possible d’y remporter le concours du “Grand jeuet partir avec un immense panier garni ! Dimanche matin aussi pour le marché de producteurs locaux du charmant village de Seix, sous la halle de la mairie de juin à septembre. 

Massat possède également son petit marché avec de nombreux producteurs et artisans locaux en saison. Le jeudi matin, « La Crieuse » dévoile avec énergie tous les petits messages qu’on lui a déposé dans la boite prévue à cet effet sur la place du village en permanence. C’est un moment très convivial et les rires fusent ! C’est avant tout un moment rempli d’humanité. Et dans mon panier, j’y mets les légumes fraichement cueillis du matin et surtout, je garde une place pour les sourires rencontrés ! 

De 17h à 20h de juin à fin octobre le marché de Bonac, pelouse de l’église accueille les producteurs et artisans de la vallée et leurs produits Biroussans : miels, tisanes, pain aux graines, bières, produits du jardin, fromages de chèvre, huiles essentielles, savons et crèmes de beauté, livres locaux, sans oublier les savons de Sabine moulés en forme de moutons. On aime aussi profiter de la terrasse du Relais Montagnard, où on aime s’installer pour discuter de la pluie et du beau temps. 

Et vous ? Quel marché êtes-vous ?